Un moulin à vent est en cours de construction à la ferme avicole Le Coquetier Social. En plus, une étude est également en cours sur la construction durable et une ventilation naturelle est prévue pour les poulaillers.

Situation

L’organisation Afractie soutient divers projets d’abris pour offrir aux enfants talibés (enfants mendiants) au Sénégal un avenir meilleur. Début 2019, ils ont lancé un projet de formation et d’agriculture dans lequel une petite entreprise avicole, ‘Le Coquetier Social’ a été fondée. Tous les six mois, un jeune talibé peut être formé ici pour élever et vendre des poulets et ainsi diriger l’entreprise. Malheureusement, les fortes pluies de ces derniers mois ont déjà provoqué la dégradation des structures. Outre le renforcement et la reconstruction de l’ensemble de la construction, une solution durable doit également être trouvée pour absorber les coupures de courant régulières et fournir une énergie continue pour l’éclairage IR, la ventilation du poulailler et le refroidissement des œufs et des poulets.

Moulin à vent

Etudiants ingénieurs Thomas et Kristof sont partis pour le Sénégal le 12 février pour construire un moulin à vent pour faire face aux coupures d’électricité régulières. En attendant, ils ont déjà retroussé leurs manches. Au propre comme au figuré, car après une exploration approfondie du site, ils ont déjà creusé les fondations du moulin à la main. En attendant, ils effectuent également les calculs de résistance nécessaires et ils ont cherché tout le matériel nécessaire à Dakar, ce qui est une véritable aventure en soi. Vous pouvez suivre toutes leurs expériences et progrès via facebook (www.facebook.com/energyforafractie) et instagram (https://www.instagram.com/afractieproject/).

Etude de construction et ventilation

Etudiant ingénieur Frederik rejoindra les autres étudiants au Sénégal fin mars. Il étudiera comment assurer la construction durable des bâtiments et il étudiera également quelle technologie de convection naturelle peut être intégrée dans le poulailler.