Une installation de biogaz a été construite à l’école Les Cajoutiers pour fournir 25 % de la quantité d’énergie necessaire afin de préparer des repas chauds pour 500 élèves chaque jour.

Situation

Les Cajoutiers est une association qui donne aux enfants du Sénégal une chance à un meilleur avenir à travers une éducation scolaire, une alimentation équilibrée et un suivi médico-social. Afin de atteindre ces objectifs, ils ont fondé une école primaire dans le petit village de pêcheurs de Warang, où 500 enfants sont scolarisés. Les élèves reçoivent quotidiennement un repas chaud préparé en brûlant du bois ou du butane. Brûler du bois est néfaste pour la santé du personnel de cuisine et peu écologique et les bouteilles de gaz coûtent assez cher, donc l’association cherchait une source d’énergie renouvelable. 

Installation de biogaz

Pour son thèse de baccalauréat, étudiante ingenieur Inge Verboven, a examiné toutes les sources d’énergie renouvelables qui pouvaient être utilisées à l’école primaire. Cette recherche a indiqué que le biogaz était la source d’énergie le plus optimal. Le biogaz est produit par la digestion anaérobie de déchets organiques appelée biomasse. Après la digestion, il reste aussi un digestat fertile qui peut être utilisé comme engrais pour le jardin. Vu la quantité limitée d’autres déchets présents près de l’école, il a été décidé de utiliser les matières fécales des enfants comme biomassa principale. Au cours de son dernière année, Inge a conçu l’installation de biogaz et a voyagé au Sénégal pour la construire en coopération avec la communauté locale. Des nouvelles toilettes ont été construites et connectées au digesteur. Outre les déchets organiques du jardin et de la cuisine, des algues de la plage sont ajoutées à la biomassa.

Visitez le blog d’Inge pour une description plus détaillée de l’installation de biogaz.