À l’école primaire Rainbow4kids, un capteur solair thermique a été installé pour chauffer l’eau et réduire les coûts énergétique. La cuisine et le processus de cuisson ont aussi optimisés. 

Situation

L’école primaire Rainbow4kids est située à Ukunda au Kenya et éduque plus de 350 élèves. La population est principalement pauvre et a souvent des problèmes de nourricier ses enfants. C’est pourquoi l’école offre quotidiennement aux élèves deux repas chauds préparés au feu de bois. L’installation de cuisson a une faible efficacité et nécessite donc une grande quantité de bois. L’utilisation du bois n’est pas juste nocive pour environment, mais implique aussi des coûts énergétiques élevés. Le personnel de cuisine utilise des casseroles très lourdes, en plus la cuisine se rempli avec fumée et la température monte énormément pendant la cuisson, ce qui est très désagréable pour travailler.

Tenir compte avec la taille ce project, il a été divisé en deux parties: la construction d’une installatie d’énergie durable pour chauffer l’eau et l’optimisation du processus de cuisson et de la cuisine.

Capteur solair thermique

Après une étude approfondie de la meilleure solution énergétique, étudiant ingenieur Jason Serdons et Sven Bonhomme, ont décidé de construire un miroir cylindro-parabolique. Arrivé sur place et après quelques testes, ils ont conclu de construire un capteur solaire avec des panneaux solaires car cette installation est moins complexe et ne nécessite aucune commande électronique. Un capteur solaire convertit l’énergie solaire en chaleur. L’installation à Ukunda se compose de panneaux solaires avec un réseau structuré en grille rempli de glycérine et d’un échangeur thermique dans un réservoir d’eau. Les rayons solaires chauffent la glycérine dans le réseau qui est ensuite pompé vers l’échangeur thermique où la chaleur est transférée à l’eau dans le réservoir. L’eau chauffée (jusqu’à 65 °C) est utilisée directement dans la cuisine, réduisant les coûts d’énergie de 25 % par an (500 euro). Le capteur solaire a été entièrement construit avec les matériaux locaux en coopération avec des entrepreneurs locaux. 

Lisez tout sur leur aventure kényane sur leur blog.

Optimisation du processus de cuisson et de la cuisine

Après la construction du capteur solaire, Sven et Jason ont passé le flambeau aux étudiants Pieterjan Oudebrouckx et Simon Wauters pour optimiser la cuisine et le processus de cuisson. Ils s’avaient déjà réalisé le dessin d’un fourneau efficace, durable et ergonomique. Immédiatement après leur arrivée, ils ont recherché le matériel nécessaire et adapté leur conception si nécessaire. Le fourneau suit le principe ‘rocket stove’ selon lequel le bois est utilisé comme combustible et il compose d’un cylindre simple et d’un cylindre double. En plus ils ont installé une grue avec un palan pour enlever et déplacer les casseroles lourdes. Grâce à le nouveau fourneau efficace, la température ne monte plus si beaucoup et la cuisine est sans fumée, ce qui rend le travail plus agréable. L’utilisation de bois a été réduite de 38 % par an (570 euro).